• En marche pour le feuilleton de l'été (Humour)

    En marche pour le feuilleton de l'été (Humour)


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Juillet à 14:41
    "Nos journaleux paraissent découvrir, à travers ce qu’il convient d’appeler le scandale Alexandre Benalla (de son vrai nom Lahcène Benhalia), que dans la France de Macron, on peut être une racaille islamisée, et bénéficier de tous les passe-droits, si on est dans l’entourage du président. On peut n’avoir aucune formation spécifique, avoir été garde du corps de quelques pontes du Parti socialiste (dont celui de Montebourg, qui l’a viré pour tentative de fuite après un accident), et se retrouver responsable de la sécurité du président de la République, court-circuitant les services de la République qui sont payés pour cela.

     

    Bien sûr, profitant de ce statut, on peut recruter nombre de copains musulmans (dont Makao, le copain du fameux Jawad Bendaoud) dans les plus hautes fonctions de la sécurité de l’Etat...
     

     

    Nous n’irons pas sur le terrain (faute de preuves) de certains, qui théorisent sur le fait que Macron et Benalla seraient comme cul et chemise, ou que ce dernier, logé à l’Elysée, avec un salaire de 5.000 euros, net, serait surtout le garde du corps de Brigitte, pendant que le président irait vaquer ailleurs…

     

    Et en outre, ce brave homme serait très sensible à la cause musulmane, pour reprendre les dires de son avocat Karim Achoui.

     

    Autrement dit, la mise de la charia...

     

    Pour nous, le scandale Benalla, doté de la double nationalité franco-marocaine, ne serait rien, s’il n’était la face visible d’un iceberg qui confirme que Macron est bien un agent de l’islam, et que depuis une année, il a mis en place une accélération de l’islamisation de notre pays, protégeant de manière scandaleuse tous les musulmans (nombreux de son entourage) qui se comportent en parfaites racailles islamistes, ce qu’ils ont toujours été...

     

    Mais en quoi, le maintien au poste de député de M’jid El Guerrab, qui a massacré à coups de casques un socialaud parisien, et qui se retrouve toujours dans la commission Défense à l’Assemblée nationale (quand Marine et Gilbert Collard ont perdu leur immunité parlementaire) n’est-il pas aussi scandaleux que l’affaire Benalla ?

     

    En quoi l’introduction de la racaille islamiste, déguisée en « comique », Yassine Belattar (qui a osé harceler le père d’une des victimes de Merah), qui a multiplié les provocations et les insultes grossières contre ceux qui se permettent de critiquer l’islam, n’est-elle pas aussi scandaleuse que l’affaire Benalla, surtout quand Macron en personne a volé à son secours, évoquant son « frère » Yassine ?

     

    Nous pourrions citer de nombreuses autres anecdotes, comme cette fête scandaleuse donnée à l’Elysée, le jour de la musique, où des rappeurs musulmans haineux et grossiers ont souillé les lieux, sous le regard complaisant de Macron et sa femme...

     

    Les textes de loi sont très clairs, comme le rappelait François Fillon dans son dernier livre, « Vaincre le totalitarisme islamique ». L’article 411-4 du livre 4 du code pénal est clair : « Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger, ou avec leur agents, ou […] est puni de 30 ans de détention criminelle et de 450.000 euros d’amende...

     

    Les choses sont donc limpides.

     

    Alors que l’islam, quotidiennement, livre un véritable djihad quotidien à la France, une guerre sainte sans pitié, au lieu de désigner clairement l’ennemi, et de le combattre, nous avons un président qui, dans toutes ses décisions, prend fait et cause pour l’islam, contre la France…

     

    C’est encore pire que dans les années 1940 !

     

    Ce qui est à l’ordre du jour, c’est sa destitution, son incarcération, et un procès public pour lui et sa clique, ainsi que tous les complices de l’invasion de la France, qui tombent tous sous le coup de l’article 411-4 du Code Pénal...

     


     

     

    Et alors, la France redeviendra la France"

     

     

     

    clic :

     

     


    >

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :